La « Drosophila suzukii », la mouche des fruits rouges

La Drosophila, ravageur des vergers de cerises La « Drosophila suzukii » est un ravageur asiatique de quelques centimètres. Introduite dans les années 2000 en Europe, cette mouche s’attaque à de nombreux fruits dont les petits fruits rouges (Cerises, fraises, myrtilles …) ‍ L’Europe est le principal producteur de cerises dans le monde avec une production française […]
9 novembre 2023 - Cearitis

La Drosophila, ravageur des vergers de cerises

La « Drosophila suzukii » est un ravageur asiatique de quelques centimètres. Introduite dans les années 2000 en Europe, cette mouche s’attaque à de nombreux fruits dont les petits fruits rouges (Cerises, fraises, myrtilles …)

L’Europe est le principal producteur de cerises dans le monde avec une production française de 40 000 tonnes en 2020, ce qui la place 4e producteur d’Europe. Cette production subit depuis plusieurs années de fortes baisses due à plusieurs facteurs. Le gel est responsable d’une majeure partie de la baisse de la production, mais la mouche des fruits rouges est tout aussi destructrice en détruisant jusqu’à 85% des récoltes des arboriculteurs.

La femelle est facilement reconnaissable aux mâle par l’absence d’une tache sur le bord supérieur de chaque ails et la présence d’un long ovipositeur pointu et dentelé. De la même façon que pour la Bactrocera Oleae, elle pond un œuf dans les fruits pour que les larves puissent se nourrir de la chaire des fruits. Ces larves qui se nourrissant de la chaire, vont altérer le fruit et le rendre impropre à la consommation. 

Cearitis, son système de Push and Pull contre ce ravageur

Aujourd’hui, plusieurs solutions de protection des vergers sont possibles pour prévenir des ravages de la mouche. Mais ces produits seront bientôt interdits à l’utilisation en Europe. C’est suite à cette décision que la filière s’est mise à chercher et demander des solutions alternatives aux produits utilisés.

Conscient de l’évolution et des besoins de l’agriculture actuelle, CEARITIS à développé et adapté la solution de protection pour les olives à la cerise. Cette nouvelle solution de biocontrôle développée par CEARITIS s’adapte au piège PIRA utilisé avec la solution SAMO contre la Bactrocera Oleae. 

La solution se base sur la technologique du Push and pull. Pour connaitre notre solution, rendez vous sur notre page : La solution de biocontrôle CEARITIS

Cearitis reçoit le prix de la Start-up de l’année par La Provence

20 février 2024
Le 24 janvier dernier, les fondatrices de Cearitis, Marion CANALE et Solena CANALE PAROLA, ont…

Lire la suite

Le Réseau oléicole Cearitis

9 novembre 2023
Le Réseau Cearitis Nous lançons cette année un Réseau d’accompagnement territorialisé. Il regroupe une quinzaine d’oléiculteurs…

Lire la suite

La solution de biocontrôle Cearitis

9 novembre 2023
Les essais terrains – Avril 2022 Le mois d’Avril a été important pour CEARITIS. C’était…

Lire la suite