Les phases de l’olivier

L’olivier, cet arbre emblématique des paysages méditerranéens, vit au rythme des saisons, chaque période de l’année lui conférant une activité spécifique et essentielle à la production de ses précieux fruits. Cet article vous emmène dans un voyage à travers le cycle annuel de l’olivier, de la torpeur de l’hiver à la frénésie de la récolte automnale.

Décembre – Février

De décembre à février l’olivier est dans un état de repos végétatif. Pendant cette période, l’arbre n’évolue pas. pas de nouvelles pousses, de fleurs … L’olivier est dans un sommeil hivernal.

Février – Mars

L’augmentation des températures qui accompagnent le printemps fait remonter la sève dans les branches. À partir de 12 °C, l’arbre reprend vie et sort de son stade végétatif. À partir de février, de nouveaux rameaux poussent.

Avril – Juin

Avant de devenir des fruits, les boutons floraux s’épanouissent et s’ouvrent, c’est la saison de la floraison. L’ouverture des boutons floraux va permettre aux fleurs d’être pollinisées. Pour l’olivier on parle de fécondation anémophile, c’est à dire une pollinisation par le vent et non par les insectes comme par exemple pour les cerisiers.

Juin – Octobre

À partir de juin les oliviers changent de couleur. Les fleurs blanches laissent place à de petites olives vertes. C’est au début de l’été que les fruits commencent à se développer. De quelques centimètres, ils grossissent puis se colorent pendant plusieurs mois pour devenir les fruits que nous utilisons pour l’huile ou sur table.

Octobre – Décembre

Une fois les fruits mûrs, les oléiculteurs récoltent les fruits pour les transformer. En France en 2021, les récoltes de la filière étaient de 4500 tonnes d’olives.